To: Conseil d'administration et recteur de l'Université Catholique de Louvain

Université Catholique de Louvain - désinvestissons !

Université Catholique de Louvain - désinvestissons !

Dans un premier temps, nous voulons que l'université communique sur ses placements et investissements, et qu'elle identifie ceux qui financent les énergies fossiles. Ensuite, nous demandons qu'elle s'engage à en retirer son argent aussi vite que possible, et que le processus soit réalisé de manière collaborative et transparente.

Why is this important?

Nous sommes aujourd'hui face à un défi tant pour l'humanité que pour le reste de la vie telle que nous la connaissons. Il s'agit d'un défi à la fois terrifiant (car les enjeux sont gigantesques) et formidable, car si nous réussissons la transformation de notre société celle-ci peut véritablement mener à une révolution dans notre manière de vivre et de penser pour aller vers un monde plus juste, plus beau, meilleur.
Il est temps de montrer par tous les signaux possibles que les alternatives existent, et qu'il faut créer une nouvelle économie, qui ne sera pas synonyme de moins de bien-être, bien au contraire. Désinvestir des énergies fossiles c'est tourner le dos à un passé destructeur et ouvrir les bras à un avenir où le travail sert à construire, pas à détruire !

Les arguments pour le désinvestissement sont éthiques, scientifiques et économiques.

-> Le réchauffement climatique est causé par l'homme et il est nécessaire d'agir pour le limiter au seuil maximum fixé de 2°C (voire même de 1.5°C) afin d'éviter des conséquences catastrophiques dont nous pouvons dès à présent percevoir les premiers effets. En tant que pays développés, notre responsabilité est majeure.
-> Arrêter d'investir dans les énergies fossiles ne va pas affecter la rentabilité des placements. Bien au contraire, puisque l'on parle de plus en plus de la « bulle carbone ». En effet, si l'on veut respecter l'Accord de Paris de 2015 (selon lequel le seuil maximal de réchauffement ne doit pas dépasser les 2°C), il sera nécessaire de laisser 80 % des réserves des énergies fossiles sous terre, alors même que celles-ci ont été découvertes, et la plupart du temps achetées par des organismes dans lesquels des personnes/ institutions ont investi.
-> Les énergies renouvelables sont de plus en plus compétitives et aujourd'hui investir dans un portfolio sans énergies fossiles ne rapporte pas moins qu’avec.
-> L'UCL a un rôle en tant qu'institution publique et nous, en tant qu'étudiant.e.s, mais surtout en tant que citoyen.ne.s, nous avons le devoir d'interpeller nos dirigeants, et dans le cas présent le Conseil d’Administration de l'UCL, sur la situation de dépendance dans laquelle nous nous sommes englués depuis trop longtemps vis à vis de ces énergies polluantes.

Université catholique de Louvain, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Belgique

Updates

2017-06-16 02:28:40 -0400

100 signatures atteintes

2017-04-22 09:06:56 -0400

50 signatures atteintes

2017-04-13 04:14:31 -0400

25 signatures reached

2017-04-01 06:01:12 -0400

10 signatures atteintes