• Saarbrücker Geld sozial-ökologisch, zukunftsfähig anlegen!
    Begründung Die Umsetzung der Fossil Free Resolutionen ist eine Investition in die Zukunft - für die Stabilität unserer Ökosysteme, für den Zusammenhalt in unserer Gesellschaft, für den Ausbau von guten Arbeitsplätzen in nachhaltigen und gemeinwohlfördernden Sektoren, für die Gesundheit, Freiheit und das Glück dieser und der nächsten Generationen - egal welcher sozialen oder geografischen Herkunft. Die Wissenschaft ist klar: Die globale Gemeinschaft - jedoch insbesondere die industrialisierten Länder - muss den Temperaturanstieg auf 1,5° C begrenzen. Nur so kann der Zusammenbruch der Ökosysteme aufgehalten werden. Ein höherer Temperaturanstieg riskiert das Überleben von Gemeinschaften im Globalen Süden schon heute und letztlich der gesamten menschlichen Zivilisation in naher Zukunft. Gleichzeitig gehören die immer weiter klaffende Schere zwischen Arm und Reich und die Vertreibung einer wachsenden Zahl von Menschen aus ihren Heimatländern durch die Klimakrise und die Destabilisierung von Staaten und Regionen zu den drängendsten Herausforderungen unserer Zeit. Die Fossil Free Resolution fordert Städte, Kreise und Kommunen auf, den wirtschaftlichen und ökologischen Wandel voranzutreiben, um den Kollaps unserer Gesellschaften und Ökosysteme zu verhindern. Die Last dieses Übergangs darf dabei nicht auf den Schultern ökonomisch oder strukturell benachteiligter Bevölkerungsschichten, alter und junger Menschen, Schwarzer Menschen und Menschen of Color, Menschen mit Fluchterfahrung, Queerer Menschen, Menschen mit Behinderungen, Menschen die an fossilen Abbaugebieten leben, Menschen, die im fossilen Sektor oder im direkten Kontakt mit der Natur arbeiten oder den Menschen im Globalen Süden liegen. Tiefgreifender Wandel ist nur möglich, wenn eine beispiellose Zusammenarbeit auf allen Ebenen stattfindet. Der gerechte Übergang wird nicht von oben nach unten erfolgen. Er wird vor allen Dingen von betroffenen Menschen, engagierten Bürger*innen und Gemeinden vorangetrieben. Dies bietet die große Chance, unsere Gesellschaft zu mehr Gemeinwohl zu führen, von Wachstumslogik und Konkurrenz Abstand zu nehmen und ein solidarisches Miteinander zu fördern. Das kann gelingen, wenn Erfolg künftig an steigendem globalen, gesellschaftlichen Wohlbefinden und ökologischer Nachhaltigkeit und nicht an Wachstum von Unternehmensprofiten und Bruttoinlandsprodukt gemessen wird.
    4 of 100 Signatures
    Created by Jonas Heintz Picture
  • Halte aux combustibles fossiles.
    En signant cette pétition vous nous aiderai à lutter contre les combustibles fossiles et sauver des miliers des vies .
    23 of 100 Signatures
    Created by Emma Bwishe Picture
  • Go Green
    We have no planet B to live in. It's time to divest fossil fuels and move to renewable energy.
    10 of 100 Signatures
    Created by Asmaa Hanafi Picture
  • En faveur des énergies renouvelables, disons non à la centrale à charbon de San-Pédro
    Les énergies fossiles (centrale à charbon propre) sont source de pollution, de maladie et de destruction de la terre ainsi que de la faune animale. Les energies solaires favorisent le développement durable, la prospérité, le bien être des communautés locales et représentent l'espoir pour la jeunesse par les emplois verts - durables et responsables. Fossil energies (clean coal power station) are a source of pollution, disease and the destruction of the earth and animal fauna. Solar energy promotes sustainable development, prosperity, the well being of local communities and represents hope for youth through green jobs - sustainable and responsible.
    28 of 100 Signatures
    Created by Cheick TRAORE Picture
  • TOGO 100 FOSSILE 2030
    Participons au developpement durable de nos communautés
    4 of 100 Signatures
    Created by Esso Pedessi Picture
  • Stop aux investissements financiers et économiques dans les énergies fossiles à Toulon !
    • Considérant que les engagements pris dans l'Accord de Paris adopté à l'issue de la COP21 par lequel la communauté internationale s'est engagée à maintenir le réchauffement climatique « bien en-deçà de 2°C », • considérant que le 25 novembre dernier, l'Assemblée nationale a adopté une résolution pour une « société bas carbone », dans laquelle elle « encourage les investisseurs institutionnels, les entreprises, notamment celles dont l’État est actionnaire et les collectivités territoriales à cesser d’investir dans les énergies fossiles et notamment dans le charbon », • considérant que dans son rapport « Unburnable carbon », la Carbon Tracker Initiative démontre que les entreprises du secteur des énergies fossiles exploitent ou s'apprêtent à exploiter des réserves de charbon, de gaz et de pétrole représentant 2 795 gigatonnes d'émissions potentielles de CO2, soit 5 fois ce que nous devrons émettre si nous souhaitons contenir le réchauffement sous cette barre de 2°C, • considérant que des travaux récemment publiés par la revue Nature ont montré que l'ensemble des combustibles fossiles présents dans le sous-sol, gisements exploités, en passe de l'être ou simplement identifiés, représentent 11 000 gigatonnes d'émissions potentielles de C02, soit 20 fois ce que nous devrons émettre si nous souhaitons pouvoir maintenir le réchauffement climatique sous cette barre des 2°C, • considérant la campagne lancée il y a trois ans par le mouvement 350.org de « désinvestissement du secteur fossile » qui se fonde sur le constat que certaines institutions encouragent le réchauffement climatique en détenant des investissements directs dans les entreprises du secteur des énergies fossiles, 350.org demande à ces institutions d’initier une stratégie responsable d’investissement, social et écologique pour agir en faveur du climat, • considérant que les entreprises ciblées par cette campagne appartiennent toutes à la liste des 200 entreprises qui possèdent les plus grandes réserves de charbon, de gaz et de pétrole, autrement dit les principales sources d'émissions de CO2 à venir listées par la « Carbon tracker initiative », • considérant que pour initier un réel changement, 2 principaux acteurs sont à convaincre en priorité : les fonds de pension et les banques qui gèrent des portefeuilles d’investissement très importants, • considérant que les caisses de retraites de la Fonction Publique (IRCANTEC, ERAFP, CNRAC) ainsi que le fonds de réserve pour les retraites détiennent plusieurs milliards d'actions et obligations émises par ces mêmes entreprises, • considérant que plus de 500 villes, universités, musées et autres institutions se sont d’ores et déjà engagées dans cette démarche à l’image de San Francisco ou Seattle ou encore de l’université de Stanford, du fonds souverain de Norvège, de la fondation Rockefeller Brothers, rejointes par la ville de Paris et par 34 collectivités locales françaises (parmi lesquelles les villes, Lille et Bordeaux, les régions Île-de-France et Rhône-Alpes-Auvergne), • considérant que la commune de Toulon et la métropole TPM ont la même responsabilité de protéger la vie et l'environnement de leurs administré(e)s, des conséquences du changement climatique, le groupe local « Climat / Zéro Fossile / Toulon & Environs » demande à chacune et chacun d’être « actrice / acteur » de la lutte contre le réchauffement climatique en soutenant activement cette pétition, en la signant et en la diffusant le plus largement possible ! Pétition lancée à Toulon le 1er mai 2019 pour la 4ème marche pour le Climat ... Plus d'informations sont disponibles sur https://france.zerofossile.org
    109 of 200 Signatures
    Created by Guy Cochennec
  • We, Members Of Hackney Pension Fund, Demand Hackney Divest From Fossil Fuels
    Climate change is the greatest challenge humanity has encountered. Warming in excess of 1.5°C will have catastrophic consequences for millions of people across the planet [1]. In order to have a chance of staying below 2°C, let alone 1.5°C, 80% of known fossil fuel reserves must not be burnt [2]. If we want to keep warming to 1.5°C, we must keep the majority of fossil fuels in the ground. Yet, all available evidence suggests that fossil fuel companies intend to do just the opposite. They are determined to burn all the reserves within their control and look for even more oil, coal and gas. This burning would result in emissions five times larger than what it is deemed to be safe [3]. Hackney Council's Pension Fund currently has £75m invested in some of the biggest of these companies, including BP, Shell, Centrica, Rio Tinto and Exxon Mobil [4]. By investing in the fossil fuel industry, Hackney is attempting to profit from climate breakdown. Hackney Council has a responsibility to ensure its investments are financially sustainable and provide for pensioners for decades to come. Investing in fossil fuels will not do this. Fossil fuel investments are becoming increasingly risky as the cost of extraction rises and increased action on climate threatens to leave oil, coal and gas assets stranded [5]. Furthermore, recent financial studies have shown that divesting from fossil fuels can result in the same if not actually better returns to the pension fund [6]. Simply put, there is no good reason to keep these oily investments. For investors interested in long-term stability, there is no future in fossil fuels. Since 2012, investments equating to almost $8 trillion in assets from over 1,000 institutions have been divested worldwide [7]. These divestments come from the London Boroughs of Waltham Forest, Southwark, Islington, Lambeth and over 200 MPs from across the political spectrum who have pledged to Divest Parliament, including Hackney MPs Meg Hillier and Diane Abbott [8]. We welcomed Hackney Council’s 2017 commitment to decarbonise its investment portfolio by 50% over six years, but all of the most recent evidence points to the need for urgent and comprehensive action to reduce carbon emissions. In 2019, we stand with Divest Hackney to demand that Hackney Council #DivestTheRest. The momentum is undeniable and for the residents of Hackney, London and the wider UK and world, there is no time to waste. We want 2019 to be the year that Hackney Council finally commits to stop investing millions of pounds of our money in climate breakdown and commits to 100% divestment from planet-wrecking fossil fuels that endanger our future. Hackney Council had declared a Climate Emergency [9]. Now they need to put their money where their mouth is. It's our pension and our future on the line. [1] https://www.ipcc.ch/sr15/ [2] https://www.carbontracker.org/wasted-capital-and-stranded-assets-press-release/ [3] Ibid. [4] https://www.whatdotheyknow.com/request/updated_fossil_fuel_investments [5] https://www.carbontracker.org/wasted-capital-and-stranded-assets-press-release/ [6] https://www.msci.com/documents/10199/c75b5c93-1f22-4393-aa56-5722891c6445 [7] https://350.org/press-release/landmark-fossil-fuel-divestment-reached/ [8] https://gofossilfree.org/divestment/commitments/ [9] https://www.hackneygazette.co.uk/news/environment/hackney-council-declares-a-climate-emergency-1-5914142
    36 of 100 Signatures
    Created by Gabriel Davalos
  • 7 of 100 Signatures
    Created by Rachel Hubbard
  • Avignon dit STOP aux investissements dans les énergies fossiles
    Considérant que les engagements pris dans l'accord de Paris adopté à l'issu de la COP21, par lequel la communauté internationale s'est engagé à maintenir le réchauffement climatique « bien en-deçà de 2°C » ; Considérant que l'Assemblée nationale a adopté, le 25 novembre dernier, une résolution pour une société bas carbone, dans laquelle elle « "encourageant les investisseurs institutionnels, les entreprises, notamment celles dont l’État est actionnaire, et les collectivités territoriales à cesser d’investir dans les énergies fossiles et notamment dans le charbon » ; Considérant que, dans son rapport « Unburnable carbon », la Carbon Tracker Initiative montre que les entreprises du secteur fossile exploitent actuellement ou s'apprêtent à exploiter des réserves de charbon, de gaz et de pétrole représentant 2,795 gigatonnes d'émissions potentielles de CO2, soit cinq fois ce que nous pouvons émettre si nous souhaitons pouvoir maintenir le réchauffement sous cette barre des 2°C ; Considérant que des travaux récemment publiés par la revue Nature ont montré que l'ensemble des combustibles fossiles présents dans le sous-sol, qu'il s'agisse de gisements exploités, en passe d'être exploités, ou simplement identifiés, représentent 11 000 gigatonnes d'émissions potentielles de C02, soit vingt fois ce que nous pouvons émettre si nous souhaitons pouvoir maintenir le réchauffement climatique sous cette barre des 2°C ; Considérant la campagne lancée il y a trois ans par le mouvement 350.org de « désinvestissement du secteur fossile », qui se fonde sur le constat que certaines institutions encouragent le réchauffement climatique en détenant des investissements directs dans des entreprises du secteur des énergies fossiles, et encourage les institutions à initier une stratégie d’investissement socialement et écologiquement responsable et pour ainsi agir en faveur du climat ; Considérant que les entreprises ciblées dans le cadre de cette campagne sont toutes celles qui appartiennent à la liste des 200 entreprises qui possèdent les plus grandes réserves de charbon, de gaz et de pétrole, autrement dit qui représentent les principales sources d'émissions de CO2 à venir, telles que listées par la « Carbon tracker initiative » ; Considérant que pour réellement initier ce changement souhaité deux principaux acteurs sont prioritairement à convaincre : les fonds de pension et les banques, qui gèrent des portefeuilles d’investissement très importants ; Considérant que les caisses de retraites de la fonction publique (Ircantec, Erafp, Cnrac) ainsi que le Fonds de réserve pour les retraites détiennent plusieurs milliards d'actions et obligations émises par ces entreprises ; Considérant que plus de 500 villes, universités, musées et autres institutions se sont d’ores et déjà engagées dans cette démarche, à l’image des villes de San Francisco et Seattle ou encore de l’université de Stanford, du Fonds souverain de Norvège, de la fondation Rockefeller Brothers, rejointes par la ville de Paris par 34 collectivités locales françaises (parmi lesquelles les villes de Paris, Lille et Bordeaux, les régions Ile de France et Rhône-Alpes-Auvergne) ; Considérant que le grand Avignon a la responsabilité de protéger la vie et l'environnement de ses habitants des conséquences du changement climatique ; Cette pétition est lancée dans le contexte de la 4éme marche pour le Climat, le 17 mars 2019, plus d'informations sont disponibles sur https://france.zerofossile.org/
    219 of 300 Signatures
    Created by Franck Spieser
  • Divest Lewisham Council from Fossil Fuels
    Even as extreme weather events like Hurricane Sandy, floods, droughts and fires threaten to overwhelm local budgets, federal inaction to solve this crisis is all but stalled. We have the solutions, but we won’t see any political progress on the issue until we can weaken the power of the fossil fuel industry. The bottom line is this: divestment is the only moral choice for institutions that care about the planet and its residents. Solving the climate crisis is the only practical choice for governments that care about their solvency.
    29 of 100 Signatures
    Created by Katharine Lukowicz Picture
  • Coventry to Divest from Fossil Fuels, Reinvest Locally
    Burning of fossil fuels is destroying life on earth. Every day 200 species are extinct. This is unlike anything since the dinosaurs died out 65 million years ago. West Midlands Pension Fund is profiting from climate change by investing in five fossil fuel majors which use their influence to stop governments taking action on climate change. These companies spend under 3% of their capital budgets on renewables. They plan to increase production of oil and gas. Meanwhile the CO2 pollution is causing catastrophic wildfires, flooding, crop failures, and ice sheets are melting. Years of WMPF trying to pressure these companies as a shareholder has yielded virtually no action. It is time for WMPF to send out a clear message that enough is enough and divest all fossil fuel holdings and reinvest in local infrastructure and the green economy.
    31 of 100 Signatures
    Created by Ed Porteous Picture
  • Divest The Local Government Pension Fund for NI from Fossil Fuels
    Climate change is the greatest threat facing us today. Air pollution from fossil fuels in NI already contributes to 500 premature deaths annually [1]. A small number of very powerful fossil fuel companies bear most responsibility for the climate crisis we are now facing [2]. The time for action is now! For many people pension funds conjure up ideas of future security. However, the Local Government Pension Scheme for Northern Ireland (LGPS NI) is threatening our future by investing millions in climate wrecking fossil fuel industries. The LGPS NI is used by Northern Irish councils and by a huge number of local employers across Northern Ireland. Meaning, your pension could be fuelling climate change. Not only is this unethical but it is also financially risky [3]. We know that 80% of known fossil fuel reserves must remain unused if we are to avoid runaway climate chaos. Why are we investing in companies actively engaged in exploration for even more fossil fuel reserves? Financial experts, such as the Governor of the Bank of England, Mark Carney, are warning that the vast majority of fossil fuel assets will become ‘unburnable’ – and therefore worthless! Which means that the value of fossil fuel company stocks is likely to fall – and leave unsavvy investors with huge losses. . We want the governing body of LGPS NI, - the Northern Ireland Local Government Officers Superannuation Scheme (NILGOSC) - to agree to completely divest the pension scheme from fossil fuels by 2022. This will protect both our pensions and human lives from the devastating impacts of climate change. References [1] https://www.belfasttelegraph.co.uk/news/northern-ireland/fossil-fuel-pollution-kills-553-people-in-northern-ireland-everyyear-claims-expert-30965875.html. [2] https://www.theguardian.com/sustainable-business/2017/jul/10/100-fossil-fuel-companies-investors-responsible-71-globalemissions-cdp-study-climate-change [3] https://www.bbc.co.uk/news/uk-northern-ireland-46146866
    111 of 200 Signatures
    Created by V'cenza Cirefice